BiX Software partenaire de TECH IN FRANCE

tech-in-france Jeudi 4 février, l’Association Française des Editeurs de Logiciels et de Solutions Internet (AFDEL) a célébré ses 10 ans à la Gaîté lyrique lors d’une soirée anniversaire qui a réuni les représentants de l’industrie et l’ensemble de l’écosystème numérique, en présence d’Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique. A l’occasion de cette grande soirée, l’AFDEL a dévoilé sa nouvelle dénomination et identité pour devenir Tech In France, symbole du nouvel élan que souhaite prendre l’organisation pour continuer à se transformer et à représenter fidèlement l’industrie du numérique. Bernard Charlès, président et CEO du leader français du logiciel Dassault Systèmes, ainsi que d’autres grands dirigeants du numérique tels que Patrick Bertrand, Directeur Général de Cegid et Alain Crozier, Président de Microsoft France étaient également présents.

10 ans au service de l’industrie numérique

Née il y a 10 ans de la volonté de mieux représenter les éditeurs de logiciels et de solutions Internet, l’AFDEL est devenue un des principaux porte-paroles de l’industrie numérique en France. Dans le cadre d’un dialogue permanent avec les pouvoirs publics, soutenue par des partenaires de poids et forte de l’expérience de chacune de ses entreprises adhérentes, l’AFDEL a su accompagner les transformations à l’œuvre dans le secteur (Cloud, plateformes, mobilité, sécurité…). Elle a su accélérer la croissance de ses adhérents et promouvoir les atouts d’une industrie au cœur de la transformation de l’économie et de la société. L’AFDEL est aujourd’hui présente sur tous les enjeux du débat public sur le numérique, de la protection des données personnelles à la neutralité de la commande publique en passant par l’Industrie du futur, l’économie du partage, ou l’éducation.

Tech In France : Une nouvelle identité pour un nouvel élan

Face à la mutation constante du numérique, à sa diffusion toujours plus profonde dans l’économie, l’AFDEL innove pour mieux accompagner les entreprises du logiciel et d’Internet dans leur croissance et faire place à de nouveaux acteurs.

L’AFDEL devient aujourd’hui Tech In France, qui représente 400 entreprises de la French Tech et champions internationaux du numérique et a l’ambition demain de rassembler encore plus largement. Pour Jamal Labed, président de Tech In France : « Le numérique aujourd’hui n’est plus le même qu’il y a dix ans ! Il s’est énormément diversifié et diffuse partout. C’est cette transformation numérique qui façonne aujourd’hui notre changement de visage : une ouverture encore plus grande vers les startups, vers l’écosystème tech en général. Mais Tech In France n’oublie pas d’où elle vient, elle restera, en premier lieu, centrée autour de l’innovation et du coding qui sont au cœur de la création de valeur dans le numérique ! »

Lors de son allocution, Emmanuel Macron a annoncé des mesures destinées à financer l’innovation, favoriser l’investissement des business angels, attirer le venture capital de l’étranger,  répondant à plusieurs propositions portées par Tech In France. Devant une assemblée de 500 représentants de l’industrie et de l’écosystème numérique, il a déclaré : « Le vrai visage de notre pays, c’est l’esprit entrepreneurial, une ambition qui dépasse nos frontières. […) Je suis là pour marquer l’engagement fort du gouvernement à vos côtés ».

Ce virage, moment crucial dans l’histoire de l’organisation professionnelle, et cette nouvelle identité incarnent aussi la dynamique engagée ces derniers mois avec la volonté de l’association d’intégrer à sa stratégie la promotion de nouveaux acteurs du monde numérique, de s’exprimer sur l’économie collaborative, et de mettre en avant, plus que jamais, les pépites françaises, startups et PME, aux côtés des champions nationaux et internationaux.

THALYS

thalys L’équipe B2B de Thalys répond aux demandes de ses clients avec BiXAnalytics.

La simplicité d’utilisation de BiXAnalytics et la souplesse d’une base multidimensionnelle pour aider les commerciaux à répondre directement aux questions de leurs clients.

L’équipe Business Travel de Thalys, chargée du suivi des grands-comptes français, allemands, belges et néerlandais sur des trajets internationaux, équipe ses commerciaux de l’outil BiXAnalytics. L’outil de reporting et d’analyse de données totalement intégré dans Excel de BiX Software apporte toute la souplesse nécessaire pour répondre aux demandes de plus en plus nombreuses et précises des clients. La simplicité d’utilisation des puissantes fonctions d’analyse permet de répondre à ces besoins.

thalys photoUn outil de reporting efficace et extrêmement souple comme BiXAnalytics permet d’interroger les données dans toutes leurs dimensions, pour répondre aux demandes ponctuelles des clients : quelles économies ont-été réalisées, quels sont les tarifs utilisés, quel est le nombre de billet acheté par trajet, par exemple. Les demandes particulières devenant de plus en plus nombreuses, Thalys a décidé d’équiper ses commerciaux de BiXAnalytics.

Les tableaux de bord créés avec BiXAnalytics permettent désormais d’interroger la base de données sur des tarifs spécifiques, par exemple  sur des ventes au départ d’un pays empruntant ensuite des trains régionaux dans un autre pays : un tarif cumulé est proposé par Thalys.

Frédéric Koukerdjinian, Directeur des Opérations de BiX Software, est ravi de contribuer à l’efficacité de l’activité Business Travel de Thalys : « Tout en donnant une totale autonomie aux utilisateurs, BiXAnalytics apporte la souplesse, la rapidité et la précision des informations  dont ont besoin les équipes de Thalys pour satisfaire leurs clients grands-comptes et nous sommes fiers de contribuer à améliorer ce service. »

DIRECT ASSURANCE

Direct Assurance pilote sa Relation Client en ligne avec BiXAnalytics

Chaque semaine, une centaine de pages de rapports publiée en une demi-seconde

Direct Assurance, entité d’AXA Global Direct France, à l’origine de l’assurance en ligne en France, a choisi BiXAnalytics pour piloter les équipes en charge des activités téléphonie, internet et mobile pour ses trois filières : Ventes, Fidélisation et Sinistres.

Choisi au départ pour remplacer l’ancien outil de Business Intelligence, BiXAnalytics est devenu l’outil de pilotage par excellence des activités en ligne de Direct Assurance.

Chaque lundi matin, la centaine de pages de rapport permettant d’analyser l’activité du centre d’appels lors du point hebdomadaire sont publiées par un simple clic grâce à BiXPublisher, sans gêne pour l’utilisateur.

Avec BiXAnalytics, le service de supervision étudie les temps de connexion de chaque équipe et de chaque opérateur pour vérifier que les ressources sont bien affectées au bon moment au bon endroit. Les temps moyens avant réponses sont également étudiés pour améliorer le service rendu aux interlocuteurs de Direct Assurance, qu’ils soient prospects, clients ou sinistrés.

Pour la filière Ventes, BiXAnalytics permet de dégager des statistiques sur les nouvelles affaires, pour la filière Fidélisation, l’évolution des résiliations pour chaque opérateur. Dans la filière Sinistres, c’est le taux d’orientation vers les garages services partenaires qui peut être étudié par exemple.

DA photoToutes les informations sont utilisées pour le management d’équipe et notamment pour établir la rémunération variable des collaborateurs.

« Nous avons choisi BiXAnalytics pour sa simplicité d’usage, » témoigne Corentin Le Marchand, Responsable des tableaux de bord et de la planification pour la filière Sinistres. « Son interface est proche d’Excel et d’un tableau croisé dynamique, nos collaborateurs n’ont pas besoin de longue formation pour savoir s’en servir. »

Actuellement utilisateur de BiXAnalytics V6, Direct Assurance étudie de près la version 7 qui apporte de nouvelles avancées en matière de reporting, notamment la possibilité de zoomer davantage sur un indicateur.

Les équipes de supervision, le marketing et la Direction Financière utilisent BiXAnalytics au quotidien, pour répondre à des demandes ponctuelles comme l’animation d’un challenge, une étude liée à une problématique particulière ou un zoom sur une activité ou un métier qui vient de se lancer.

Par exemple, le mois de juin 2014 ayant été sujet à de nombreux dégâts causés par des grêlons en région parisienne, Direct Assurance a choisi d’ouvrir un service dédié aux sinistrés de ce phénomène climatique pour une réponse plus ciblée et plus rapide. BiXAnalytics permet de mesurer la volumétrie d’appels liés à ces intempéries, et leurs temps de traitement, pour un pilotage dédié.

Frédéric Koukerdjinian, Directeur des Opérations de BiX Software, se félicite de cette collaboration : « Nous sommes ravis de voir l’efficacité que notre solution apporte à une entreprise comme Direct Assurance, dont la rapidité d’action est vivement attendue par les clients et partenaires. Avec BiXAnalytics 7, nous allons encore plus loin dans l’affinement des requêtes pour la plus grande satisfaction de nos clients. »

AFDEL

BiX Software renouvelle son adhésion à l’Association Française des Editeurs de Logiciels et Solutions Internet, l’AFDEL.

L’AFDEL, a pour vocation de rassembler les éditeurs et sociétés internet autour d’un esprit de communauté et d’être le porte-parole de l’industrie numérique en France.

L’AFDEL est le représentant de la profession d’éditeur de logiciels et de solutions Internet en France.

Elle compte aujourd’hui plus de 350 membres (CA global : 8 Mds€) répartis dans toute la France : grands groupes de dimension internationale dont les premiers français (60 % du Top 100 France en CA), PME et Start up.

L’AFDEL a été créée en octobre 2005 à l’initiative des sociétés Berger-Levrault, Cegid, Dassault Systèmes, Easysvista (auparavant Staff&Line), Geac, Microsoft France et Navidis pour pallier le déficit de représentation de la profession d’éditeur de logiciels et contribuer au développement des PME et Start ups du secteur. L’AFDEL a connu une croissance rapide de ses effectifs, dépassant les 300 entreprises membres au terme de 5 années d’existence.

L’AFDEL a été présidée par Viviane Ribeiro de Geac (octobre 2005 – septembre 2006), puis par Patrick Bertrand de Cegid (2006-2012). Pierre-Marie Lehucher (Berger Levraut) a assuré l’intérim de la présidence à la nomination de Patrick Bertrand à la présidence du Conseil National du Numérique (CNN) en avril 2012. Jamal Labed d’Easyvista est Président de l’association depuis la dernière assemblée générale de juin 2012. Loïc Rivière est Délégué général depuis la création de l’Association.

De statut loi de 1901, l’AFDEL contribue au développement de ses membres en défendant les intérêts de la profession, en organisant l’échange des bonnes pratiques entre ses adhérents, en mettant à leur disposition un ensemble de services dédiés et en favorisant les synergies d’action entre eux.

L’AFDEL répond chaque année à de nombreuses demandes d’auditions, consultations nationales ou européennes sur le devenir des professions de l’économie numérique et sur l’évolution des usages. L’AFDEL s’est notamment mobilisée à plusieurs reprises en faveur de la propriété intellectuelle du logiciel, de la neutralité technologique de l’administration, des aides publiques à l’innovation (CIR & JEI) et de la mobilisation de l’épargne en faveur des PME (ISF PME). L’AFDEL est attachée au développement des infrastructures de très haut débit et à la neutralité d’Internet.

L’AFDEL édite la revue des Cahiers du Numérique créée en 2011 grâce au soutien des entreprises membres.

L’AFDEL est membre de deux fédérations professionnelles, la FIEEC pour les synergies métier et la CINOV au titre de la convention collective CINOV-Syntec. Elle participe ainsi à la gestion de la convention collective CINOV-Syntec et de l’offre de formation de branche. Elle participe également aux travaux du Medef.

En région, l’AFDEL s’appuie sur le dynamisme des nombreux clusters avec lesquels elle a noué des partenariats dans l’intérêt de ses membres communs.

LES ECHOS FORMATION

Contrôle de Gestion : Meilleures pratiques et Evolution du métier.

En partenariat avec Cezembre Conseil, BiX Software participera à l’animation de la formation donnée les 13 et 14 novembre 2013.

OBJECTIFS DE LA FORMATION

  • Améliorer ses outils et choisir les indicateurs pertinents de mesure de la performance
  • Valoriser son rôle de Contrôleur de gestion dans l’entreprise et choisir un style de contrôle de gestion
  • Connaître les outils et techniques de pilotage stratégique à la disposition du contrôleur de gestion

PUBLIC CONCERNÉ

  • Contrôleurs de gestion
  • Directeurs du contrôle de gestion
  • Responsables comptabilité et gestion
  • Directeurs administratifs et financiers

Plus d’informations ici

PARTENARIAT MICROSOFT

BiX Software renouvelle son partenariat Microsoft.

Depuis 2005 et sans discontinuité, BiX Software est membre du Réseau Microsoft Partner Network.

Le réseau Microsoft Partner Network est utilisé par plus de 430 000 entreprises qui partagent plus de 160 millions de clients communs dans le monde entier.

La solution BiXAnalytics sous Excel est testée par les services de Microsoft et validée par l’obtention de la compétence Silver Décisionnel garantissant aux clients de BiX Software une parfaite compatibilité fonctionnelle et technique de BiXAnalytics dans les environnements Microsoft.

MICROSOFT PARTNERSHIP

Bix Software Renews Microsoft Partnership.

Since 2005 without any discontinuity, Bix Software is member of the Microsoft Partner Network.

The Microsoft Partner Network serves more than 430,000 businesses with more than 160 million mutual customers worldwide.

The BiXAnalytics solution in Excel is tested by Microsoft departments and validated by obtaining the Silver Business Intelligence competency ensuring Bix Software Customers a perfect functional and technical compatibility between BiXAnalytics and Microsoft environments.

CELLFISH EUROPE

Cellfish raccourcit ses délais de reporting grâce à BiX Software et Polarys.

Cellfish Europe, éditeur/distributeur de contenu numérique et d’applications mobiles innovantes, annonce avoir divisé par deux ses délais de reporting auprès de ses opérationnels et actionnaires, grâce à l’intégrateur de solutions décisionnelles Polarys et à l’éditeur de logiciels de Business Intelligence BiX Software.

Editeur et distributeur de sonneries, de jeux, d’applications, et de portails d’informations pour les opérateurs télécoms, Cellfish enregistre plusieurs centaines de milliers de transactions par mois. Pour améliorer son analyse financière, l’entreprise a demandé à Polarys de développer des cubes dans lesquels les informations comptables sont enrichies avec les statistiques « métiers ». En découle une cascade analytique qui permet de comparer facilement les comptes de résultats, le bilan et le cashflow à différents niveaux (société, business unit, activité) et à différentes phases (réel, budget, forecast).

Pour accélérer les procédures de reporting en direction des actionnaires et opérationnels en France et en Europe, Cellfish a choisi l’outil BiXAnalytics qui apporte une lecture efficace et rapide de différentes sources de données : les cubes Microsoft, utilisés par la société, mais aussi ceux de SAP ou Essbase. Son encapsulation dans Excel a été déterminante dans le choix de Cellfish.

Polarys a également développé un outil de création de bilan financier et cash-flow prévisionnels basé sur les rolling forecasts. Un cube a été mis en place avec règles facilement paramétrables et modifiables qui permettent sa mise à jour. BiXAnalytics permet d’éditer et d’analyser simplement des bilans prévisionnels par de nombreux croisement entre les mouvements de trésorerie réels et prévisionnels (par société, tiers, regroupement de tiers, comptes, etc).

« Nos équipes ont gagné en productivité, » témoigne Stéphane Taillefer, Directeur Financier de la société Cellfish Europe. « Notre société a plus que doublé de taille en cinq ans et nos équipes sont restées quasi inchangées au sein de nos services Contrôle de Gestion, Finance et  Comptabilité. Le temps gagné sur le traitement des données a été utilisé par les contrôleurs de gestion pour l’analyse et l’accompagnement des équipes opérationnelles dans leur développement business. Grâce à BiXAnalytics, nous avons gagné un temps précieux. Nous ne devons plus rapatrier nos données dans Excel, les recopier et les remettre en forme, c’est automatique et comparer des données est très rapide. »

BiXAnalytics a permis de réduire les délais de reporting de J+8 à J+4 voire J+2 sur les données brutes.

Les croisements des différentes sources de données permettent de satisfaire la profondeur d’analyse dont a besoin un e-commerçant, comme par exemple la comparaison des chiffres d’affaires : par produit, par catégorie de produit, par moyen de paiement, par pays, ou par Operating System, ou bien selon les jours, les heures, les canaux d’acquisition (TV, Presse, Radio, Web, Internet Mobile).

« Nos équipes ont rondement mené ce projet  qui s’est révélé assez complexe, » se félicite David In, chef de projet chez Polarys. « Elles ont organisé les données et accompagné Cellfish sur les premiers paramétrages incluant la mise en forme, et maintenant, nous assurons une Tierce Maintenance Applicative. Les utilisateurs de Cellfish sont autonomes, ils  paramètrent eux-mêmes leurs cubes, sans avoir besoin d’un développeur SQL. »

« Nous sommes ravis que la société Cellfish Europe ait choisi les solutions BiXAnalytics pour le reporting et BiXPublisher pour la mise en forme et la diffusion auprès des  opérationnels », déclare Frédéric Koukerdjinian, Directeur des Opérations de BiX Software. « Le département Contrôle de Gestion a déjà gagné en efficacité et en rapidité de restitution de l’information. Les utilisateurs vont à présent aller encore plus loin dans l’analyse de la performance, au travers, par exemple, de la mise en place de facilitateurs et l’enregistrement d’indicateurs clés de performance modifiables. »

JACQUELINE RIU

L’enseigne de magasins Jacqueline Riu dote ses équipes des outils de reporting avancés de BiX Software.

BiX Software, éditeur français de logiciels de Business Intelligence, annonce que l’enseigne de magasins de prêt à porter féminin Jacqueline Riu a choisi son logiciel BiXAnalytics pour regrouper toutes ses données dans un seul outil de gestion multidimensionnelle des informations.

BiXAnalytics va permettre au Contrôle de Gestion, au service Achats, aux Chefs de Produits, aux Directeurs Régionaux et aux Directeurs de Magasins de suivre les principaux indicateurs. Ils pourront par exemple observer l’évolution des collections, pour vérifier que les objectifs fixés sont respectés et piloter la relation avec les fournisseurs, comparer les chiffres d’affaires, les paniers moyens, les tickets moyens et la fréquentation des différents magasins : 190 en France, 30 en Pologne, à la Réunion et quelques masters franchisés en Arabie Saoudite.

 « Nous avions jusqu’à présent une dizaine d’outils d’analyse disparates, chaque entité ayant réclamé un logiciel différent au fil des années. Cela nous amenait à comparer des données non comparables au final et il était temps pour nous de rationaliser toute cette information issue de notre ERP, » explique Philippe Juré, Directeur Informatique des enseignes Jacqueline Riu.

 « Nous avons choisi BiXAnalytics pour ses performances et sa capacité de diffusion, mais aussi pour son plug in Excel,» complète Pierrick Monjoin, Responsable des Systèmes d’Informations chez Jacqueline Riu.

Chaque semaine, le contrôle de gestion envoie à chacun un extrait de BiXAnalytics sous forme de tableau Excel afin de l’informer des données pertinentes pour son métier. Il permet aux Directeurs de Magasins de suivre leurs résultats ou d’autres indicateurs comme le taux de transformation et de les comparer aux autres magasins. Les Directeurs Régionaux reçoivent les mêmes données, à l’échelon supérieur.

« Nous sommes ravis que l’enseigne de magasins Jacqueline Riu ait choisi BiXAnalytics pour exploiter les informations en provenance de leur ERP, consolidées dans Analysis Services», déclare Frédéric Koukerdjinian, Directeur des Opérations de BiX Software. « Grâce à notre solution totalement intégrée dans Excel, les utilisateurs gagnent en autonomie et souplesse. Ils profitent également de l’efficacité des cubes au travers de l’interface de BiXAnalytics qui offre un accès simplifié pour l’utilisateur final à ses axes fonctionnels d’analyse sans avoir à se référer à la structure technique des données. BiXAnalytics facilite l’analyse des performances et la diffusion d’une information unique, juste et cohérente pour tous.»

Ce passage à BiXAnalytics marque la fin des heures passées par les salariés à construire des tableaux Access ou Excel pour orienter les informations, chacun selon son besoin, en réinterprétant les données issues de l’ERP.

Dans un second temps, l’équipe informatique de Jacqueline Riu envisage de doter les directeurs régionaux et les chefs de produits d’un accès web aux tableaux de bord dynamiques avec BiXWeb.